Création d’un Tribunal des peuples pour mettre en accusation des gouvernements et demander justice pour les journalistes assassinés

La Haye,  19 octobre 2021. Trois grandes organisations de défense de la liberté de la presse, Free Press Unlimited (FPU), Reporters sans frontières (RSF) et le Comité pour la défense des journalistes (CPJ) créent le Tribunal des peuples et accusent les gouvernements du Sri Lanka, du Mexique et de la Syrie pour ne pas avoir rendu justice dans les affaires des assassinats de Lasantha Wickrematunge, Miguel Ángel López Velasco et Nabil Al-Sharbaji. Le Tribunal, une forme de juridiction d’opinion s’astreignant aux plus hauts standards d’intégrité, repose sur des enquêtes et des analyses juridiques de haut niveau liées à des affaires s’étant déroulées dans trois pays. La première audience se tiendra le 2 novembre prochain à La Haye. Pour y assister en livestream, veuillez vous inscrire ici.
 
Quoi : les Tribunaux du peuple ont pour objectif de faire en sorte que les États coupables de violations du droit international assument leurs responsabilités en sensibilisant le public et en regroupant des preuves juridiquement recevables. L’audience d’ouverture traitera du cercle vicieux de l’impunité marquant l’assassinat de journalistes dans le monde entier. Des preuves des meurtres non résolus seront présentées à un panel de juges réputés. Les témoins seront auditionnés. L’audience comprendra une présentation de la mise en accusation par les avocats du Tribunal, au premier rang desquels figurent Almudena Bernabeu et Sir Howard Morrison QC, éminents membres de l’organisation Guernica 37 International Justice Chambers.
 
Quand : une conférence de presse aura lieu à La Haye le lundi 1er novembre 2021 de 16h à 17h CET, à laquelle il est possible d’assister en ligne ou en présentiel en s’inscrivant ici. L’audience d’ouverture se tiendra mardi 2 novembre 2021 à La Haye, de 9h à 18h CET et peut également être suivie en ligne. Si vous souhaitez assister à la conférence de presse ou à l’audience d’ouverture en personne, veuillez contacter Pauline Adès-Mével, attachée de presse : padesmevel@rsf.org ou appeler le  +33 7 82 37 23 12.
 
Où : La Haye, Pays-Bas
 
Qui : le discours d’ouverture sera prononcé par la baronne Helena Kennedy of the Shaws, membre du groupe d’experts juridiques sur la liberté des médias. Parmi les témoins qui seront entendus, citons : la lauréate du prix Nobel de la paix Maria Ressa, Pavla Holcova, proche collègue du journaliste slovaque assassiné Jàn Kuciak, Matthew Caruana Galizia, fils de la journaliste maltaise assassinée Daphne Caruana Galizia, et Hatice Cengiz, fiancée du journaliste saoudien assassiné Jamal Khashoggi.
 
 
« A Safer World For The Truth » répond au nombre inquiétant de journalistes qui sont assassinés pour avoir fait leur travail. La justice doit devenir la norme. Pour en savoir plus : www.saferworldforthetruth.com/fr/.